L’ACCUEIL…

Avec le Conseil Pastoral et l’Equipe d’Animation Pastorale, nous proposons l’ACCUEIL comme thème de l’année pastorale 2017-2018. Ce thème, loin d’être un simple mot, nous invite à nous mettre en marche et à faire de notre paroisse une communauté plus fraternelle et plus accueillante.

En général, quand on parle d’accueil, on pense toujours en premier à une situation de relation à l’autre. Oui, bien sûr, c’est une relation d’altérité qui permet de s’ouvrir à l’autre et de lui donner un espace, de le recevoir ou même de recevoir quelque chose. Mais pour mieux accueillir l’autre et se laisser saisir par cette relation qui permet de s’identifier soi-même, il faut avoir le courage de faire le premier pas qui est l’humilité et l’accueil de soi-même tel qu’on est et comme don de Dieu.

Un bon accueil commence donc toujours par une démarche simple et humble, un oubli de soi pour donner un peu d’espace à l’autre qui est visage d’espérance et présence de Dieu.  « J’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !” » nous dit le Christ Jésus dans Matthieu (Mt25, 35-36).

Déjà dans le livre de la Genèse (Gn 18, 2...) il est écrit : « Soudain, voici trois hommes devant Abraham. Il court à leur rencontre, et salue jusqu’à terre. »  Dans chaque bon accueil se réalise l’événement du Chêne de Mambré : Dieu se révèle à nous tel qu’il est et il réalise en notre vie ce qui nous semble impossible, le miracle, la merveille inattendue... Un bon accueil nous inscrit donc dans un dynamisme où « tout est possible à celui qui croit et rien n’est impossible à Dieu ».

Au cours de cette année pastorale, pour mieux vivre l’accueil, nous réfléchirons sur « Comment la paroisse est un lieu de fraternité dans chacune de nos activités, dans la transmission de la Parole de Dieu, dans la prière, dans la célébration des sacrements d’Eglise et des étapes de la vie et dans l’amour du prochain…? ».

 

BONNE RENTRÉE PASTORALE A TOUS ET A TOUTES !

 

 

                                                                   Père Cossi Denis AVIMADJENON (Curé)



Chers parents,

 

Nous sommes heureux de vous accueillir pour cette réunion de rentrée. Pour vous parents, inscrire votre enfant au catéchisme est une démarche importante. Elle dit votre désir de l’inscrire dans une communauté fraternelle.

Oui, le caté ce n’est pas seulement apprendre « la vie de Jésus », c’est surtout rencontrer sa Parole qui est source de vérité et de vie. La vie, c’est ce qui conduit à la lumière (un esprit éclairé)

Par opposition à la mort qui est ténèbres (un esprit ténébreux)

La vie c’est la liberté

La mort c’est l’enfermement

 

Oui, le caté c’est un espace de liberté !

 

Nous catéchistes et animateurs d’aumônerie, nous accompagnons la rencontre entre la Parole, message de Jésus-Christ et vos enfants. Mais aller au caté, c’est surtout faire l’expérience de la vie en communauté fraternelle. C’est le seul espace où on peut librement vivre la fraternité voulue par le Christ et s’extraire un temps de ce monde pour aller dans cet autre monde. C’est pouvoir parler librement de sa foi et partager avec d’autres ; de son expérience, de ses doutes, de ses faiblesses ; et c’est aussi apprendre à identifier les grâces reçues. C’est pouvoir rencontrer l’autre dans sa différence et dans le plein respect de ce commandement essentiel de Jésus : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés »

(Tout un programme de catéchèse et toute une vie pour comprendre ce commandement ...)

 

Le caté doit être l’espace où vos enfants vont être éduqués à la vie en communauté chrétienne – catholique ... à devenir des disciples prêts à annoncer la Bonne Nouvelle, l’espérance de la résurrection !

En un mot à devenir l’Eglise. L’église n’est pas seulement le contenant, c’est avant tout le contenu :

Un roi : Jésus-Christ

Un peuple : la communauté

Un trésor : la vie éternelle

Notre projet pour cette année est de permettre la découverte ou la redécouverte de la Messe, qui est cet instant suspendu dans le temps où nous perpétuons la rencontre d’un peuple avec son seul et unique Seigneur !

 

C’est à l’Eglise que la messe est dite !

 

La messe c’est l’instant de cette rencontre ! La messe c’est notre Trésor qui se rend présent à tous !

On va écouter sa Parole, on va proclamer notre Credo, notre Foi. On va communier au corps et au sang de Jésus-Christ qui s’est livré pour nous et pour la multitude en rémission des péchés. On va rendre gloire à notre Seigneur qui, par le sacrifice de sa vie, nous ouvre à la liberté. Voici notre espérance, voici notre foi transmise de générations en générations.

 

Valérie Delattre

Coordination KatéAu


Pour connaître les actualités de la paroisse de Franconville et les annonces, cliquez ici

Pour connaître les horaires des messes et offices, cliquez ici


La feuille paroissiale est en ligne


Cliquez ici Téléchargez 

Télécharger
Feuille paroissiale du 19 novembre 2017
Document Adobe Acrobat 725.5 KB

L'équipe sacerdotale


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

  Père Cossi Denis AVIMADJENON, Curé

   

Ordonné prêtre le 6 août 1997, Curé de la paroisse de Franconville depuis septembre 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 Père Eric Paul GOMA,Vicaire

  

Ordonné prêtre en 2004 à Kinkala, Congo Brazzaville, Vicaire depuis septembre 2017

 



EDITORIAL DE LA SEMAINE

Dimanche 19 novembre 2017

33ème dimanche du temps Ordinaire A

                              DU BON USAGE DES TALENTS

La fin de l'année liturgique annonce la fin des temps. Le Seigneur va revenir. Il nous jugera sur notre diligence : il faut être « rentable ». La parabole des talents de ce 33ème dimanche peut s'appliquer à l'Eglise, qui a reçu mission de faire fructifier la semence de l’Évangile. Elle n'a pas enfermé son trésor comme le troisième serviteur, dans une cache pour que personne ne puisse y toucher. Au contraire elle l'a distribuée largement, et au cours des âges la Tradition l'a enrichie de nouvelles interprétations et de nombreux prolongements.

En fait, comme tout homme, suivant les périodes, elle a vécu les trois attitudes : Tantôt plus riche de rayonnement, tantôt moins, tantôt paralysée et dépouillée. La parabole s'applique aussi à chacun d'entre nous, d'abord connaitre nos dons, nos capacités. Quand les choses vont mal, serait-ce toujours de la faute des autres ? Pourquoi toujours attaquer les responsables ? Est-ce que je ne puis pas, moi faire quelque chose pour faire fructifier la richesse de Dieu ? Comme une bonne maîtresse de maison souligne le livre de proverbes, « celui qui a », c'est celui qui possède la foi, et le Seigneur accroîtra en abondance sa connaissance du Royaume. S'il ne l'entretient pas, il la perdra, et avec elle l'espérance d'être avec le Seigneur.

Le projet de démarche missionnaire synodale sur le thème de l'accueil, ne pourra produire des fruits spirituels dans notre communauté paroissiale, que si chacun fait bon usage des talents qu'il a reçu du Seigneur. Il s'agit donc de fructifier en fruits de justice, de paix, de pardon, de charité, d'amour et de réconciliation et non pas en paroles vaines.

                                                                                                           Père Éric-Paul GOMA (vicaire)